L’assurance trottinette électrique obligatoire

La trottinette électrique est très prisée en ce moment. En effet, les gens se tournent vers cet engin pour pouvoir circuler plus librement et ainsi éviter de rester coincés dans les embouteillages. Sans oublier que c’est un engin très tendance et moderne. Vous envisagez aussi d’en acheter un. Mais avant de vous lancer, vous devez savoir que sa conduite et sa possession nécessitent la souscription à une assurance. Grâce à notre guide, vous allez découvrir à quelle assurance souscrire et surtout, vous allez savoir quels sont les risques auxquels vous vous exposez sans cette assurance.

L’assurance responsabilité civile pour trottinette électrique

Si vous désirez rouler tranquillement avec votre trottinette électrique. Vous devez vous soumettre à l’obligation d’assurance. Cette obligation vous impose d’ailleurs de souscrire à une assurance responsabilité civile pour trottinette électrique. Et cela même si votre trottinette électrique à une vitesse qui dépasse les 25 km/h. C’est une assurance qui va prendre en charge les préjudices matériels et physiques des victimes d’un accident avec la trottinette électrique dont vous êtes le responsable. En revanche, cette assurance ne couvrira pas vos blessures ou encore les dégâts sur votre trottinette électrique quand vous êtes responsable d’un accident avec la trottinette électrique. Mais elle ne prendra pas aussi en charge le vol ou la casse de votre appareil suite à une catastrophe naturelle. Pour être assuré pour ces dommages, vous allez souscrire à ces garanties complémentaires. Il est important de souligner que les trottinettes électriques d’une vitesse de plus 25 km /h ne peuvent plus circuler sur la voie publique. Si c’est le cas de votre appareil, vous devez le brider. Les assurances refusent d’ailleurs même d’assurer les engins avec cette vitesse pour le risque qu’il présente.

Les risques auxquels vous vous exposez si vous ne souscrivez pas à une assurance trottinette électrique

Comme nous l’avons dit plus haut, la loi oblige les propriétaires et les conducteurs de trottinette électrique à souscrire au moins à l’assurance responsabilité civile. Ceci afin de protéger les usagers de la route contre les éventuels accidents que vous pouvez causer avec votre trottinette électrique. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous vous exposez à différentes sanctions comme :

  • Une peine de jours-amende.
  • Une amende qui peut atteindre les 3 750 €.
  • La confiscation de votre trottinette électrique.
  • Une peine de travail général et/ou une obligation de suivre un stage de sensibilisation à la Sécurité routière.
  • L’interdiction de conduire une voiture terrestre à moteur.

Outre les sanctions qui ont été prévues par la loi. La non-souscription à l’assurance obligatoire pour une trottinette électrique vous expose à un risque financier considérable. En effet, si vous n’avez pas d’assurance, c’est vous qui serez tenu de payer l’indemnisation des victimes de l’accident que vous avez causé. Et en fonction de la gravité des dommages, la facture peut être très élevée. Ce qui risque de menacer votre situation financière.

Les accessoires indispensables pour pouvoir souscrire à une assurance trottinette électrique

La souscription à une assurance pour trottinette électrique n’est pas systématique. La compagnie évalue votre dossier en détail avant de vous proposer une offre de contrat d’assurance. Si vous voulez être couvert, vous devez disposer de quelques accessoires. Le premier, ce sont les équipements rétroréfléchissants et le gilet haute visibilité pour une conduite sécurisée pendant la nuit ou quand la visibilité est insuffisante en journée. La trottinette électrique quant à elle devra être équipée de freins, d’avertisseur sonore et de dispositifs réfléchissants. Elle devra aussi être équipée de feux de position à l’avant et à l’arrière. De cette manière, elle sera toujours bien visible quand vous circulez avec sur la voie publique.

Tags: No tags

Comments are closed.