Estimation immobilière : existe-t-il une loi qui oblige le propriétaire à engager un mandataire ?

Dans la plupart des cas, de nombreux propriétaires font appel à un intermédiaire immobilier dans l’estimation de leur bien. Cela, car il est la seule personne capable de vous proposer un prix considérable dans la transaction immobilière. Toutefois, rien ni personne ne peut les forcer à contacter un mandataire s’ils se sentent à la hauteur.

Le propriétaire peut estimer sa maison seule ou engager un mandataire

En matière de transaction immobilière, vous avez le droit de valoriser tout seul son bien. Aucune loi ne vous interdit de le faire. Si vous avez des capacités à mener la mission, vous pouvez la réaliser librement. Cependant, souvenez-vous que votre but est de bénéficier des plus-values. Il est ainsi recommandé de ne pas se précipiter dans la prise de décision. Si vous avez encore des doutes, prenez du recul et consultez l’avis de vos collègues. Vous pouvez également visiter des sites adaptés pour recueillir des informations fiables sur la manière d’estimer un bien. Souvent, cette méthode demande une certaine détermination de votre part. Vous avez par ailleurs besoin d’un temps large pour maîtriser toutes les législations y afférentes.

Si la vente ne peut pas attendre, faire appel à un intermédiaire immobilier est incontournable. Connu dans sa capacité à cerner le marché immobilier, il ne pose aucun problème dans la recherche d’un client potentiel. Concernant les paperasses, vous n’aurez aucun souci à faire. C’est le professionnel immobilier qui se charge de tout. Il dispose également des listes des acquéreurs qui sont disponibles à vous proposer les meilleures conditions.

Estimation d’un appartement : le mandataire s’implique pleinement

Même si la prestation d’un mandataire immobilier est gratuite, il n’agit pas sans votre accord. Avant de s’engager dans l’exécution de sa mission, l’intermédiaire immobilier établit un contrat de mandat. Il vous donne ensuite du temps pour bien lire tout ce qui est écrit dans ce document. Si les conditions vous conviennent, vous pouvez y apposer votre signature. En cas de doute, vous n’êtes pas obligé à le signer. Le contrat que le mandataire rédige dispose d’une nature unilatérale. Cela montre la détermination à accomplir la mission en toute loyauté. Ce document met également en cause la responsabilité civile du professionnel si un dysfonctionnement a lieu au cours de la transaction immobilière.

  • Au cas où le mandataire immobilier échoue dans sa mission, il n’a pas le droit de vous mêler dans l’affaire. Il est ainsi dans l’obligation de résoudre seul le problème.
  • Si un préjudice est constaté suite à une mauvaise foi de l’agent, le propriétaire peut solliciter l’aide d’un représentant de loi pour éclaircir le sujet.
  • Le responsable doit ensuite se préparer à l’indemnisation de la victime jusqu’au dernier centime. L’agence immobilière mandatée est également tenue de payer les frais de réparation avec son employé.

Estimation en ligne, l’avocat est disponible en cas d’abus de confiance

À l’instar de l’estimation immobilière classique, vous pouvez également faire appel à un avocat en droit immobilier si vous êtes victime d’un acte d’escroquerie. De nos jours, il existe pas mal d’agences immobilières qui proposent des services en ligne. De nombreux propriétaires sont également attirés par ce mode de fonctionnement. Si vous tombez dans des sites illégaux, vous pouvez récolter des pertes. Si tel est le cas, cela signifie que le mandataire utilise seulement votre bien dans le but de rechercher des intérêts personnels.

Si vous êtes victime d’un tel acte, ne perdez pas de temps. Contacter un avocat en droit immobilier est indispensable. Ce représentant de loi vous guidera dans toute la ligne jusqu’à ce que la vérité fasse surface. Dans le cas inverse, si vous mettez du temps pour la prise de décision, le mandataire peut changer de lieu à un autre et vous ne pouvez plus récupérer vos pertes.

Tags: No tags

Comments are closed.