conseiller jur

Comment peut-on obtenir un conseil juridique gratuit ?

Vous êtes un particulier ou un homme d’affaires en difficulté juridique et vous souhaitez consulter un avocat ? Mais vous souhaitez prendre rendez-vous pour une consultation juridique gratuite ? Il va sans dire que son aide vous sera bénéfique. Cependant, certaines options vous permettent d’obtenir l’aide dont vous avez besoin sans rien payer. Découvrez-les pour atteindre vos objectifs dans cet article.

S’adresser à des associations de consommateurs

Certaines organisations fournissent des conseils juridiques gratuits à leurs membres. En effet, selon les circonstances, le but des associations est d’apporter un soutien à leurs membres qui sont impliqués dans des situations tendues et de les conseiller sur la manière d’obtenir justice.

Ces organisations sont souvent composées de bénévoles et fonctionnent indépendamment des autorités gouvernementales. En général, ils représentent les intérêts des consommateurs afin de résoudre les litiges de manière amiable ou équitable.

Passer par cette association implique que vous souhaitiez régler votre litige à l’amiable plutôt que de passer par les tribunaux. Si vous n’obtenez pas satisfaction malgré l’aide de l’association, d’autres options s’offrent à vous. Vous pouvez faire appel à un médiateur de la consommation ou saisir le tribunal.

Par ailleurs, les conseils donnés par cette organisation sont tous gratuits. Cependant, une fois qu’elle commence à vous assister dans votre dossier et traite votre dossier, la loi vous oblige à intégrer leur association. Toutefois, une cotisation est requise après adhésion.

S’adresser à l’Ordre des avocats

Les bureaux locaux de l’Ordre des avocats peuvent être en mesure de fournir des consultations juridiques gratuites. Ces consultations permettent à chacun, quelle que soit sa situation financière, d’obtenir des conseils et informations juridiques. Elles sont gratuitement assurées par des conseillers de différents Barreaux et ouvertes au public.

Cependant, veuillez noter que l’accès à ces services peut être limité aux personnes bénéficiant d’une assistance juridique. Cette aide est un montant versé par le gouvernement pour vous aider à payer les services de votre avocat. Mais, pour obtenir cette aide, des conditions doivent être réunies.

Le montant de l’aide que vous recevez est déterminé par votre situation financière et le nombre d’individus dont vous êtes responsable. Là où les gens qui vivent avec vous sont considérés comme étant sous votre contrôle.

D’autres conditions, telles que votre patrimoine immobilier, peuvent bien entendu être envisagées. Si votre patrimoine n’a pas évolué en année, les conditions primordiales seront celles présentées pour l’année précédant celle-ci.

Souscrire à des assurances spéciales

Il existe des contrats d’assurance qui incluent une aide juridique ainsi que la possibilité de recevoir gratuitement des avocats. Au nombre de ces assurances figure l’assurance protection juridique. Elle permet à son client de bénéficier d’un assistant juridique, particulièrement pour des procès.  En conséquence, ces contrats prévoient l’assistance juridique d’un avocat par exemple. Ils règlent également les frais de justice qui doivent être donnés à l’avocat.

En outre, la loi stipule que cette assistance peut être offerte pour toute forme de procédure pénale, civile ou administrative.

Pour bénéficier de cette prestation, il doit d’abord aviser son assureur d’une situation sinistre. Il est aussi intéressant de noter que le Code des assurances vous interdit de choisir un certain conseiller juridique.

Opter pour les points d’accès au droit (PAD)

Les sites d’accès aux droits sont situés dans les régions et les zones rurales. Ils acceptent le public de manière anonyme et gratuite pendant leur séjour. S’il s’avère qu’une province est mal desservie de manière inacceptable, l’administration peut opter pour la création d’un PAD. Vous avez la possibilité de faire appel à un avocat sans payer les frais de service.

Une fois les possibilités connues, vous pouvez passer à l’action.

Tags: No tags

Comments are closed.