Choisir la bonne entité juridique pour votre entreprise

Lorsqu’on crée une entreprise, il est important de réfléchir au type d’entité. Il existe quelques formes courantes d’entités commerciales et celles-ci dépendent des objectifs du ou des propriétaires. Cela conduit à une discussion avec un avocat d’affaires pour aider à envisager les options possibles. Il peut soutenir le propriétaire et l’aider à prévenir les violations de la loi.

Les trois types d’entités commerciales légales

Le propriétaire d’une entreprise peut recourir à trois grandes entités juridiques. Il s’agit de l’entreprise individuelle, de la société de personnes et de la société par actions. Il existe plusieurs entités différentes possibles sous chaque branche principale. Et chaque branche peut inclure sous différentes formes de société. Le propriétaire devra décider de la voie et des objectifs spécifiques, comme la fiscalité ou la protection des biens personnels. S’il n’a pas d’associés, il sera possible de créer une SARL. Mais cette dernière n’aura pas l’option de partenariat à moins que le propriétaire ne prenne pas un associé.

L’entreprise individuelle

Le propriétaire de l’entreprise peut créer et maintenir une entreprise individuelle. Mais il ne bénéficiera pas de protection de ses actifs, ni d’avantage de planification successorale ni d’avantage fiscale avec l’entité juridique. Il est le seul propriétaire et la seule responsabilité de maintenir et d’utiliser les lois dans la pratique avec l’entreprise. Il a peu de protection contre les problèmes éventuels qui peuvent survenir. Toutefois, cette entité juridique est simple à gérer et beaucoup moins coûteuse que d’autres options. Cependant, certains peuvent vouloir reconsidérer toutes les options. Engagez un avocat d’affaires pour déterminer si c’est votre meilleure voie.

Les partenariats dans des entités juridiques

Il existe plusieurs façons de créer un partenariat offrant aux propriétaires de l’entreprise des avantages mutuels et individuels. Il est important d’examiner quel type de partenariat est le meilleur. Cela peut conduire à la création d’une société à responsabilité limitée (SARL) ou d’un autre type de partenariat. En fonction du type d’avantages que les associés souhaitent, différentes formes de partenariat sont possibles et viables. Les principaux objectifs sont ce qui peut déterminer la personne morale de partenariat à créer. Avec la protection fiscale et immobilière et la protection de la responsabilité personnelle, la SARL est souvent la voie que les associés empruntent.

La société

Lors de la sélection de l’entité juridique, le propriétaire doit envisager toutes les options selon ce qu’il veut accomplir. La taxation d’une société dépendra du type. Une société est généralement soumise à une double imposition. En outre, le propriétaire de l’entreprise peut utiliser une SARL avec un régime d’impôt sur les sociétés ou des règles différentes. Elle pourra devenir une société standard ou professionnelle si le propriétaire est un professionnel avec une licence d’exploitation pour travailler. Le processus peut changer. Il dépend de l’objectif de la personne, des produits qu’elle vendra, de l’existence de la propriété intellectuelle et du maintien de l’entreprise.

Tags: No tags
0

Comments are closed.