e372d6658ed5e152d2162b687293bea3.jpg

Comment choisir son avocat d’affaires ?

Qu’elle possède en son sein un service juridique ou pas, une entreprise aura toujours besoin des services d’un avocat d’affaires. Ce dernier maîtrise le droit des affaires. Il conseille l’entreprise et la défend lors des procès. Il est donc capital pour une entreprise d’avoir un bon avocat d’affaires. Mais alors sur quels critères s’appuyer pour faire le choix d’un avocat d’affaires ?

Le background et les honoraires

En temps qu’employeur, avant de recruter un employé, vous lui demandez généralement ses antécédents professionnels, ses références et sa prétention salariale. Il doit en être de même lorsque vous voulez vous attacher les services d’un avocat d’affaires. Ce dernier doit vous parler de son parcours, ses spécialités, ses procès gagnés. De manière générale les compétences d’un avocat se mesurent au nombre de procès gagnés. Et plus un avocat est compétent, plus ses services coûtent chers. Les honoraires font partie des critères majeurs qui permettent de choisir son avocat. Demandez toujours une convention d’honoraires pour savoir combien cela va vous coûter avant le début des prestations. Vous pourrez alors choisir votre avocat d’affaires en fonction des capacités financières de votre entreprise. Visitez le site de ce cabinet d’avocat ! 

Le sens de l’écoute et la réactivité

Choisissez un avocat d’affaires qui prend le temps de vous écouter dérouler votre récit. Votre avocat doit aussi être empathique. Quand vous lui posez des questions sur l’aspect juridique de votre problème,  il doit pouvoir vous répondre sans balbutiements. Il doit être capable de présenter rapidement une solution à un problème posé. Vous devez sentir qu’il maîtrise son domaine. L’avocat d’affaires vous conseille aussi lors de la création de votre entreprise ou la signature d’un contrat. Il défend les intérêts de l’entreprise dans un litige. Un mauvais conseil de l’ avocat d’affaires peut conduire votre entreprise à la faillite. D’où l’intérêt de choisir un avocat d’affaires compétent.

23625826dfb9ce852314b0ce3f8992bb.jpg

Comment divorcer en ligne

Le divorce est une procédure qui consiste à une séparation entre époux auparavant unies. Le divorce nécessite la présence d’un avocat. De même, la présence physique du juge aux affaires familiales est obligatoire. Cela peut sembler surréaliste mais il est bien possible de divorcer en ligne. Dans cet article, nous verrons sous quelle réserve le divorce en ligne est admis et nous vous donnerons quelques conseils par rapport à ce choix.

Divorcer en ligne : les cas de figure

Il est important de rappeler que le divorce est une alternative qui ne devrait présenter aucune difficulté.Lors d’une procédure de divorce en ligne, il ne doit pas y avoir de partage de biens ou de celui de la garde des enfants. Le seul type de divorce qui est alors admis en ligne, c’est le divorce avec consentement mutuel qui est assujetti à certaines conditions. Pour divorcer en ligne, il y a des sites qui proposent la prise en charge du dossier moyennant des honoraires d’avocats qui sont moins coûteux qu’à l’ordinaire. Lorsque les époux veulent rapidement en finir, la majeure partie de la procédure du divorce peut se faire via internet. Cependant, la présence d’un avocat est une obligation quelle que soit la voie choisie pour un divorce.

Des conseils pratique pour divorcer en ligne

Comme très souvent, internet est le lieu de rencontre de personnes mal intentionnées qui utilisent des subterfuges des plus habiles pour mieux escroquer leurs victimes. C’est pourquoi les époux doivent s’assurer de la gestion du site par un avocat. Le recours à un avocat est d’une nécessité absolue. En effet ce dernier prendra connaissance de toutes les informations nécessaires pour ne pas agir au détriment de son client. Par contre, lorsque vous voulez entamer une procédure de divorce, vous pouvez vous renseigner sur internet pour avoir une meilleure connaissance sur le sujet.